Partie 3 - Exemple de calcul d'une VAN

On considère un projet d’investissement pour la reconstruction partielle d’un équipement, avec les dernières techniques disponibles. Ce projet a un coût de 850 k€. Le taux d’actualisation est de 12 %. La rentabilité du projet est évaluée sur une période de 5 ans.


Données de l’équipement :

  • Coût annuel de maintenance : 120 k€

  • Production annuelle : 8000 t/an

  • Prix de revient de la tonne : 310 €/t

  • Nombre d’heures de production par an : 2400 h/ an

  • Coût annuel des pertes de production : 300 k€

  • Taux horaire de production de l’équipement : 1000 €/h

  • Taux de pannes : 10 %

  • Nombre d’heures de pannes par an : 250 h

  • Coût annuel de la consommation d’électricité : 20 k€


Scénario S1 :

Les hypothèses dans le cas où l’investissement n’est pas réalisé

  • Une mise en conformité prévue l’année N+1 = 50 k€

  • Une maintenance de remise en état prévue l’année N+2 = 80 k€

  • Coût annuel de maintenance : croissance de 5 % sur les années N+1 et N+2, puis stable

  • Taux de pannes : augmentation de 15 % sur N+1 et N+2, puis à N+3 revient à celui de N+1

  • Coût annuel de consommation d’électricité : identique chaque année


Scénario S2 :

Les hypothèses dans le cas où l’investissement est réalisé

  • Une maintenance de remise en état prévue l’année N+5 = 60 k€

  • Coût annuel de maintenance : baisse de 40 % en N+1 et stable en N+2 et N+3 puis augmentation de +10 % en N+4 et stable en N+5.

  • Taux de pannes : divisé par 3

  • Les pertes de production sont proportionnelles au taux de pannes.

  • Coût annuel de consommation d’électricité : baisse de 20 %

  • Gain de productivité : la rénovation va permettre d’augmenter la productivité horaire de 5 %.


Tableau de calcul de rentabilité du projet avec les hypothèses ci-dessus.

La VAN = 599,4 k€ > 0, le projet est rentable.


Dans ce projet la VAN reste positive même si le gain de productivité est nul : VAN = 200,3 k€,


En revanche, si à l’absence de gain de productivité s’ajoute une baisse du taux de pannes limité à 33% (au lieu des 66% prévus initialement) avec le même coût annuel de maintenance, alors la VAN devient négative : VAN = - 121,56 k€, comme le montre le tableau ci-dessous :

Dans ce contexte il faut revoir le projet, car il n’est pas rentable en l’état.


On constate en modifiant les valeurs des gains ou des pertes « espérés », que l’on peut facilement basculer d’une VAN positive à une VAN négative et vice versa.

Cela signifie que si vos scenarii prévisionnels ont une probabilité faible de se réaliser, alors la probabilité que le projet ne soit pas rentable in fine est importante.


Je vous invite donc à formuler des hypothèses robustes : minimiser les éventuels gains et estimer les pertes éventuelles par excès.

Posts récents

Voir tout

Cabinet conseil AS²TEAM®

Contact

44, chemin des Bateliers 

42170 St-Just-St-Rambert, France

Tél : 07 67 82 11 33 / 06 51 03 47 71

  • LinkedIn Social Icône

© 2020 par AS²TEAM.